Richard Matheson, un ma√ģtre du fantastique s’est √©teint

On sent le couperet tranchant du temps en se rendant subitement compte que nos r√©f√©rences sont subitement incompr√©hensibles ou totalement inconnues pour nos interlocuteurs. Un excellent exemple en est s√Ľrement la s√©rie mythique ¬ę¬†The Twilight Zone¬†¬Ľ, mieux connue chez nous par le titre ¬ę¬†La quatri√®me dimension¬†¬Ľ (et son reboot des ann√©es 80 sera opportun√©ment incr√©ment√© chez nous d’une dimension lors de sa diffusion sur la d√©funte cinqui√®me cha√ģne). Cette s√©rie √©voque une √©poque transitoire, durant laquelle la foi en la science ne peut se d√©tacher d’une certaine forme de fantastique voire de mysticisme. Paradoxe temporel, intervention extraterrestre, force du destin, ironie du sort, sont autant d’√©v√©nements et de ph√©nom√®nes qui font basculer soudainement le r√©cit, g√©n√©ralement √† la fin de l’histoire. Cet exercice du twist, comme s’y adonneront par la suite de nombreux cin√©astes faisant reposer toute une intrigue sur ce type de levier narratif, a permis √† de nombreux sc√©naristes de se faire un nom au panth√©on des cr√©atifs hollywoodiens, et Richard Matheson s’est r√©v√©l√© un auteur √† la fois particuli√®rement inspir√©, et surtout incroyablement inspirant.

Continuer la lecture de « Richard Matheson, un ma√ģtre du fantastique s’est √©teint »

Virgin Megastore : une fin émouvante

Message d'adieu de Virgin Megastore
Message d’adieu de Virgin Megastore

En ce moment je suis un peu sous l’eau, et j’ai un peu abandonn√© ce blog, mais l’actualit√© m’a remis soudainement les pendules √† l’heure en d√©couvrant dans ma boite mail la communication de Virgin Megastore, dont la liquidation vient d’√™tre annonc√©e, d√©livrant un ultime message, magnifique et d’une incroyable √©l√©gance. Dans ce monde d’argent, d’actionnaires cupides √† la recherche de la sempiternelle courbe ascendante de profit, il est agr√©able de voir ce type de communication qui rappelle l’importance de la culture dans un moment √©minemment tragique… mais je n’oublie pas, √† l’instar de beaucoup d’entre nous, tous les salari√©s qui vont se retrouver sur le carreau.

C’est malheureusement la culture de l’argent qui pr√©domine actuellement, et l’humanit√©, n’ayons pas peur des visions macro, n’a pas l’air tr√®s heureuse. Apr√®s la coupure de la tv publique en Gr√®ce (de nouveau fonctionnelle today), la fin de Virgin fait r√©sonner une forme de menace insidieuse, rappelant que l’acc√®s √† la connaissance, au foisonnement miraculeux qui nait de la cr√©ativit√© de l’homme, reste conditionn√© par la rentabilit√© et le profit. On me r√©pondra qu’il ne faut pas confondre public et priv√©, mais dans le fond, c’est tout de m√™me frappant de voir deux √©difices aussi symboliques secou√©s (voire d√©truits) par la m√™me logique capitaliste. La lente agonie de Virgin Megastore me laisse un go√Ľt amer, car je suis convaincu du potentiel de cette marque et surtout de la comp√©tence des salari√©s √† qui j’ai eu maintes fois affaire, et qui m’ont toujours surpris par leur implication et leur bon esprit. Je ne crache pas sur Amazon et autres supermarch√©s du produit culturel, mais j’adorais les petits cartons des vendeurs du Virgin Megastore de la rue Saint Ferr√©ol √† Marseille, qui √©taient √† la fois des rep√®res pr√©cieux et des petites touches d’humanit√©. Qu’il n’y ait aucune possibilit√© de reprise, de rachat, ou autre raccommodage √©conomique m’attriste profond√©ment, en constatant au m√™me moment l’entr√©e (ou la r√©-entr√©e, au choix) en bourse de la Fnac… Avec un article √©difiant du Monde sur la question, qui n’est pas pour rassurer…

le message de Virgin Megastore, reçu par mail ici : http://www.virgin-megastore.fr/m3news?m=9250004160004479382&c=21009