L’√©nigme de Gustave Dor√©

Je suis all√© faire un tour au Mus√©e d’Orsay durant mes derni√®res trop courtes vacances, et j’ai pris vulgairement un pied d’enfer dans ce lieu qui est devenu tout bonnement magique. J’y √©tais all√© une derni√®re fois en 1997, et presque 20 ans plus tard, les progr√®s r√©alis√©s notamment dans l’am√©nagement de l’espace et la gestion de la lumi√®re sont juste fabuleux. Que dire sinon que j’ai blind√© mon t√©l√©phone de photos et de vid√©os, et notamment une toile de Gustave Dor√© que j’ai d√©couvert, intitul√© ¬ę¬†L’√©nigme¬†¬Ľ. Je connaissais l’artiste par ses gravures, mais le peintre m’a vraiment bluff√©, et cette toile notamment d√©gage une puissance et une m√©lancolie tout √† fait particuli√®res. Qui est cet ange qui jette un regard implorant, presque tendre, √† ce sphinx sorti des √Ęges et des temps mythologiques ? J’ai vu les commentaires, les interpr√©tations, les critiques, mais personnellement c’est ce lien √©trange entre l’ange figure omnipr√©sente des religions monoth√©istes (en tant que messager d’une autorit√© divine omnipotente) et le sphinx, chim√®re ambigu√ę d’un univers polyth√©iste dont la raison semble d√©fier celle des hommes arrogants qui s’y confrontent.

Encore, j’y retrouve la confrontation entre l’homme et la b√™te, entre l’ange et le monstre. Entour√©s par les corps inertes d’une humanit√© agonisante ou morte, les deux acteurs semblent mutuellement se poser une question dont ils ne poss√®dent pas la r√©ponse. Absurde dialogue qui renvoie √† l’inanit√© d’une humanit√© vou√©e √† d√©truire. Encore, j’y vois un amour √©trange entre deux √™tre que tout oppose, tant les gestes trahissent la tendresse. L’ange et le sphinx se regardent l’un l’autre, plongent en eux-m√™me. L’√©nigme ultime √©tant de se demander ce qu’ils voient dans le reflet de leurs regards d√©sabus√©s.

1¬į Ayant la flemme de r√©cup√©rer les photos de mon mobile, je vous mets ci-dessous une video youtube sur Gustave Dor√© r√©alis√© par Lorenzo Papace & Vincent Pianina par rapport √† une exposition sur Gustave Dor√© qui eut lieu en 2014 – c’est beau, la musique de √Ėdland est hypnotique, √ßa vous fera du bien.

2¬į En m√™me temps que j’√©cris ces lignes, j’entends sur la chaine 23 que l’√©mission Alien theory parle juste du Sphinx de Gizeh – donc je vais m’arr√™ter de surfer pour poser ma r√©tine sur les leds surchauff√©es de ma tv. Personnellement, apr√®s moult lectures sur le sujet, j’ai l’impression que c’est davantage un b√Ętiment qui a √©t√© sculpt√© ant√©rieurement qu’une b√™te sculpture monumentale d’un monstre mythologique. √áa frappe personne que des gars qui ont construit les plus immenses b√Ętiments de l’histoire utilisaient des dessins comme toute √©criture…

Sorcières à découper pour Halloween

Mes enfants adorent Halloween, et chaque ann√©e ils se font une v√©ritable f√™te √† pr√©parer la soir√©e du 31 octobre, enthousiastes √† l’id√©e de se d√©guiser et de bouffer gloutonnement des pellet√©es de bonbons, tout en matant des s√©ries ou des films jouant sur la th√©matique calendaire. Afin de les aider √† parfaire la d√©coration de notre chez nous, j’avais un jour saisi un stylo feutre et gribouiller quelques sorci√®res que j’avais sommairement color√©. Des ann√©es plus tard, je les vois donc se balancer au-dessus de ma t√™te, toujours heureux de revoir ses gentes dames harnach√©es avec √©l√©gance sur leur balai.

Cette ann√©e, j’ai d√©cid√© de leur en r√©aliser quelques unes de plus, histoire de r√©nover leur fond de d√©coration, et vu qu’internet est une terre d’√©change et de partage (tant qu’on respecte les droits aff√©rents, bien s√Ľr…), j’ai eu l’id√©e de vous les mettre √† disposition. Vous trouverez donc ci-dessous diff√©rentes sorci√®res √† d√©couper (les traits de contour sont logiquement suffisamment √©pais pour que vos gros ciseaux s’actionnent sans que trop ils ne sectionnent), certaines √† colorier, d’autres pr√™tes √† l’emploi.

ATTENTION : utilisation √† des fins personnelles, domestiques, et nullement commerciales. Toute utilisation hors du cadre familiale, notamment √† des fins financi√®res, ou toute reprise de ces dessins sans mon autorisation expresse (mais un petit mail courtois peut souvent faciliter et √©claircir les choses), pourra faire l’objet de poursuite(s).

sorci√®re √† d√©couper largueuse de citrouille sur arcticdreamer.fr - couleur n¬į4 sorci√®re √† d√©couper largueuse de citrouille sur arcticdreamer.fr - couleur n¬į3 sorci√®re √† d√©couper largueuse de citrouille sur arcticdreamer.fr - couleur 2 sorci√®re √† d√©couper largueuse de citrouille sur arcticdreamer.fr - couleur 1 sorci√®re √† d√©couper largueuse de citrouille sur arcticdreamer.fr sorci√®re √† d√©couper turbo sur arcticdreamer.fr sorci√®re √† d√©couper jeunette arcticdreamer.fr

Superman fête ses 75 ans

Cela fait donc 75 ans que Jerry Siegel et Joe Shuster ont cr√©√© notre Superman mondialement connu et reconnu, cr√©ant du m√™me coup un concept bien particulier, celui du surhomme dot√© de pouvoirs inhumains. Pour le coup, le g√©nie fut surtout d’utiliser l’adjectif qualificatif ¬ę¬†super¬†¬Ľ, qui en bon concept marketing, allait devenir la cl√© du vocabulaire et de la mythologie de toute une culture. ¬ę¬†Super-pouvoirs¬†¬Ľ, ¬ę¬†Super-h√©ros¬†¬Ľ, bien s√Ľr, mais oppos√©s aux ¬ę¬†Super-Vilains¬†¬Ľ. En r√©sum√©, une couche m√©ta qui √©levait le combat de catch d’un cran, en le portant litt√©ralement aux nues. D’ailleurs il est int√©ressant de constater que Superman ne volait pas au tout d√©but, le d√©collage ne vint qu’ult√©rieurement – concept/process qui a d’ailleurs √©t√© r√©cup√©r√© astucieusement pour enrichir la trame de la s√©rie ¬ę¬†Smallville¬†¬Ľ. C’est d’ailleurs la t√©l√©vision qui aura caus√© cette mutation (plus compliqu√©, du moins en animation, de faire un gars qui court qu’un gars qui vole – et oui :-p) qui l’air de rien, va impacter toute la mythologie DC, orient√©e davantage vers les crises multiverses que par la traque aux braqueurs de banque (coucou Spiderman !). Continuer la lecture de « Superman f√™te ses 75 ans »

Old man Logan : Wolverine en BD c’est autre chose

Suite √† mon r√©cent article concernant le film de Mangold sur notre ami Wolverine, dans lequel j’√©voquais la distorsion entre l‚ÄôŇďuvre originale et sa concr√©tisation cin√©matographique, j’ai eu l’id√©e de d√©terrer un vieil article (√©dit√© sur la pr√©c√©dente version d’arcticdreamer.fr), r√©dig√© en ao√Ľt 2011, comm√©morant la sortie de ¬ę¬†Old Man Logan¬†¬Ľ du duo Millar/Mc Niven. Donc suit le-dit article, argumentant efficacement sur la question de la dualit√© du surhomme griffu, toujours et encore amoindri et minor√© sur grand √©cran. Je conseille par ailleurs √† tout amateur de Wolverine d’acqu√©rir le bouquin, facilement trouvable en librairie (offline et online). Continuer la lecture de « Old man Logan : Wolverine en BD c’est autre chose »

Before WATCHMEN : boucle bouclée

before watchmen

Il y a pr√®s de vingt ans maintenant, la s√©rie Watchmen de Dave Gibbons et Alan Moore donnait ses lettres de noblesse aux comics, genre de BD quelque peu d√©cri√©e pour ses abus de collants et de super pouvoirs, antagonistes pour beaucoup √† une certaine pr√©tention litt√©raire et artistique. Watchmen, le temps d’un arc √† la fois tr√©pidant et iconoclaste, d√©peignait une r√©alit√© alternative dans lesquelles les super h√©ros √©taient d√©peints de mani√®re tr√®s r√©alistes, dans un monde impitoyable et n√©vros√©, proche de celui que connaissait l’essentiel du monde occidental au d√©but des ann√©es 80. Soit une psychose constante de la guerre atomique, avec la rivalit√© de plus en plus affich√©e des deux grandes super puissances de l’√©poque, soit les √Čtats-Unis et l’URSS.

Continuer la lecture de « Before WATCHMEN : boucle boucl√©e »

Le blog Minion Factory : De l’humour et de la classe

Il y a des fois o√Ļ le net r√©serve de bien belles surprises, comme ce matin en tombant, au gr√© des news, sur le blog Minion Factory d’un artiste canadien, Phil Postma, v√©ritable caverne d’Ali Baba pour tout f√©ru de pop culture. Marvel, Dc, Star Trek, Star Wars, et bien d’autres franchises c√©l√®bres sont mises en sc√®ne ou pastich√©es dans des vignettes pleines d’humour et d’inspiration. Croisant les univers, m√©langeant les styles graphiques et les modes, l’artiste nous livre un travail sans pr√©tention mais d’une finition irr√©prochable, et surtout, avec une belle efficacit√© dans la mise en sc√®ne et la sc√©nographie.

Alors voilà, rien de plus à dire, si vous voulez passer un bon petit moment on the web, allez directement sur le blog de Phil Postma : http://minionfactory.blogspot.co.uk

La bannière du blog Minion Factory de Phil Postma
La bannière du site de Phil Postma Рtous droits réservés à ce talentueux artiste.

Vous y passerez un peu de temps car vous aurez de quoi faire devant la prodigalit√© et l’inspiration de l’artiste, qui en plus, √† le culot de savoir se renouveler ! Du tr√®s beau travail.

La lutte avec l’Ange

Venant d’inaugurer la page ¬ę¬†Arts picturaux¬†¬Ľ, un petit back up d’un article √©crit √† propos d’une oeuvre d’Eug√®ne Delacroix que¬† j’admire particuli√®rement, La lutte de Jacob avec l’Ange, en octobre 2011. En r√©digeant l’article, j’avais d√©couvert √† l’√©poque Henri Bauchau, po√®te magnifique, passionn√© par cette toile, mort presque un an plus tard en septembre 2012.

Continuer la lecture de « La lutte avec l’Ange »